Gisèle Jucla termine son mandat de Présidente

Voilà 7 années que Gisèle Jucla était Présidente de l’association les Blouses Roses à Toulouse. 7 années pendant lesquelles elle a vu grandir et fait grandir l’association toulousaine. Pour ceux qui la connaissent, Gisèle Jucla est à la fois une femme de cœur et une femme de parole, généreuse et toujours de bonne humeur, impliquée et appliquée…
Le cœur sur la main et la main tendue aux malades, elle quitte aujourd’hui son mandat de présidente mais pas l’association ; elle reste administratrice en charge des finances et des partenariats et continuera à porter sa blouse auprès des malades dans les établissements.

Article paru dans la Dépêche :

Capture

 

Ce 1er janvier 2016, vous n’êtes plus présidente des Blouses Roses de Toulouse. Est-ce la fin d’une aventure ?

Gisèle Jucla, la très dynamique présidente des Blouses Roses Toulouse, termine son mandat. Pendant huit ans, elle a dirigé 180 bénévoles au chevet des malades.

Pas du tout ! Je ne suis pas rentrée dans l’association pour être présidente mais pour être Blouse Rose. Je garde ma blouse de bénévole – probablement dans l’équipe des Blouses volantes pour effectuer des remplacements — et je reste administratrice en charge des finances et des partenariats.

Et, pour la première fois, c’est un président qui va prendre la suite…

Oui, nous avons un Blouson rose à la tête des Blouses Roses alors que les hommes ne sont qu’une petite dizaine chez nous ! C’est la preuve que nous sommes un comité ouvert. Vincent Slouzat, 27 ans, est notre nouveau président. Je travaille avec lui pour la transition depuis deux mois et il peut compter sur toute l’équipe, je suis tranquille.

Que retenez-vous de ces huit années ?

Une expérience de vie exceptionnelle que je souhaite à tous. J’ai eu la chance de me battre pour des valeurs de solidarité, d’humanité et d’être entourée par des hommes et des femmes qui partagent les mêmes valeurs. Avec le comité des Blouses Roses Toulouse, j’ai œuvré pour la citoyenneté, c’est un joli mot aujourd’hui… Au cours de mon mandat, nous avons accompagné 175 000 malades et le comité compte aujourd’hui 180 bénévoles, c’est un des plus gros de France.

Un de vos objectifs était l’action envers les personnes âgées ?

Oui et je suis heureuse de l’avoir atteint. Je me suis aperçue que la solitude était plus importante chez les personnes âgées à l’hôpital, on pense souvent aux enfants hospitalisés mais ils sont rarement seuls.

Un message pour vos Blouses, pour les patients ?

Je remercie les Blouses Roses de m’avoir tant inspirée. Aux patients, je dis : vos sourires sont nos sourires. Je suis également très fière que les professionnels de santé m’aient acceptée à leurs côtés.

Que peut-on vous souhaiter pour 2016 ?

Du bonheur en famille ! Je n’ai pas assez profité de mes trois petits-fils nés pendant mon mandat.

 

Publicités